Le Coin du Problème Nov.-Décembre 2006

LE ROQUE DANS LE PROBLEME

Le Roque est présent dans de nombreuses compositions échiquéennes, et pas seulement dans les analyses rétrogrades. Tout d’abord une convention : un Roque est autorisé lorsqu’on ne peut démontrer son impossibilité.

Dans le 34, oeuvre du grand sam Loyd, le grand roque se distingue par son impossibilité :

34 : Sam LOYD
Musical World 1859

pb034.JPG

Mat en 2 coups

le trait étant aux blancs, le dernier coup noir n’a pu être joué que par la TN ou le RN. Les Blancs peuvent donc tranquillement jouer 1. Da1! suivi de 2. Dh8#, le Roque noir étant illégal.

Le 35 constitue un exemple très didactique :

35 – B. Giöbel
Polistidningen 1945

pb035.JPG

Mat en 2 coups

L’élégante clé de sacrifice 1. Dé4! s’explique par la nécessité de clouer le FN. A présent nous trouvons deux belles variantes complémentaires :
1. … Ff3 2. Rd2# et non 2. O-O-O?? impossible car le RB traverse une case contrôlée par le camp adverse.
1. … Fxé4 2. O-O-O#! et non 2. Rd1+? Fb1!!
Un record d’économie.

Est-il possible de réaliser les deux Roques matant dans un même deux-coups ? La réponse est oui, comme le montre le 36 :

36 – J.P. Boyer
Dédié à Raoul Bertolo
Europe-Echecs 1973

pb036.JPG

Mat en 2 coups

Dans la position du diagramme, les deux fuites du RN sont pourvues :
1. … Rd3 2. Db1#
1. … Rf3 2. Dxb7#
La clé d’échec 1. Dé8+! concède deux fuites supplémentaires :
1. … Rd5 2. Ta5#
1. … Rf5 2. Th5#
Les mats sont changés sur les deux fuites restantes :
1. … Rd3 2. O-O-O#
1. … Rf3 2. O-O#
A chaque fois, le RB vient contrôler une case de fuite.

La résolution du 37 peut s’avérer ardue, car la possibilité de roque ne vient pas immédiatement à l’esprit en raison de la présence d¹une TB en f1.

37 – Sam Loyd
New-York Albion 1857

pb037.JPG

Mat en 3 coups

Solution : 1. Tf4! Rxg3 2. O-O! Rh3 3. T1f3#, et si 1. … Rxh1 2. Rf2 Rh2 3. Th4#. Une vraie perle !

Jean-Paul Gerber nous a adressé un intéressant mail comportant un cinq-coups de Josef Kling, publié dans son ouvrage ‘The Chess Euclid’ (1849 !) :

38 – Josef Kling
Chess Euclid 1849

pb038.JPG

Mat en 5 coups

Solution : 1. O-O! h5 2. Rh2 h4 3. Fg1 h3 4. Tf2 Rd4 5. Tf4# : roque et Indien pour la première fois réunis !

Problèmes à résoudre :

39 : C.S. Kipping
Falkirk Herald 1923

pb039.JPG

Mat en 2 coups

Tous les coups noirs, dans la position du diagramme provoquent un mat immédiat (notamment si 1. … d3 2. O-O#). Saurez-vous trouvez un coup d’attente ?

40 : H.M. Cuttle
Chess Amateur 1926

pb040.JPG

Mat en 2 coups

La superbe clé permet l’activation du roque noir.

41 : G.P. Latzel
2ème Prix Deutsche Schachzeitung 1971

pb041.JPG

Mats en 2 coups

Plusieurs options pour les Blancs, une seule fonctionne ….

Envoyez vos solutions avant le 31 Décembre 2006 à :
solution@echecs-saverne.net

SOLUTIONS D’OCTOBRE 2006

32 – Bridgwater : 1. Fb1! b2 2. Ta2 b3 3. Ta3 b4 4. Ta4 b5 5. Ta5 b6 6. Fé4#. L’escalade ! (JM). Amusant (PG).

33 – Kubbel : 1. Té1! é5 2. Tf1!! é4 3. fxé4+ Ré5 f4#. J’ai mis pas mal de temps avant de réaliser que c’est le Pion en f2 qui va donner le mat (JM). C’est la pièce la plus improbable qui donne le mat ! (PG).

Bravo aux 4 solutionnistes qui ont fait un « sans-faute » : P. Gondolf, JP. Gerber, J. Morette et M. Metioui !
SCORES ATTEINTS

Pierre Gondolf : 100 pts

Jean-Paul Gerber : 92 pts

Jérôme Morette : 40 pts

J. Iglésias : 30 pts

J. Daniel : 30 pts

Mourad Metioui, 10 pts.

Cercle d’Echecs Saverne – Marathon 2017 le 21-22 octobre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.